Civ. 3ème 7 mai 2008 – Une offre d’achat ne peut être rétractée avant la date à laquelle le pollicitant s’était engagé à la maintenir

FAITS : Une proposition d’achat d’un immeuble avec remise d’un dépôt de garantie a été signée par l’intermédiaire d’un agent immobilier le 24 juin 2000.

La pollicitante a décidé de retirer son offre peu de temps après le 26 juin 2000, alors que le lendemain l’agent immobilier l’informait de l’acceptation de l’offre par les bénéficiaires de l’offre.

La pollicitante a alors assigné les bénéficiaires en restitution de la somme versée, ainsi qu’au paiement de dommages-intérêts.