Civ. 2ème 3 mars 2016 – Caractère imprévisible et irrésistible de la faute d’imprudence de la victime.

FAITS : Un homme descendu d’un train à la gare d’arrivée, avait commencé à se diriger vers la sortie. Ayant oublié un bagage dans le train, il a été blessé en tentant de remonter dans ce train qui avait redémarré

Il a alors assigné en responsabilité et en indemnisation de ses préjudices la SNCF.

PROCÉDURE ET PRÉTENTIONS DES PARTIES : La Cour d’appel fait droit à sa demande et déclare la SNCF seule et entière responsable des conséquences dommageables de l’accident.