Civ. 1ère 4 décembre 2013 – Prohibition du mariage entre alliés et droit au respect de la vie privée et familiale.

FAITS : Une femme a épousé le père de son ex-mari.

Le nouveau mari a consenti à sa petite fille une donation, puis est décédé quelques années plus tard. Dans son testament, il avait institué comme légataire universelle son épouse.

Le fils du défunt a assigné la veuve du défunt (qui fût un temps son  son ex-épouse), plus de vingt ans après le mariage, en annulation sur le fondement de l’article 161 du Code civil.