Civ. 2ème 28 mars 1990 – Exigence du critère d’anormalité.

FAITS : Une femme a fait une chute en descendant l’escalier d’un immeuble appartenant à une société. Elle a assigné la société en réparation de son préjudice.

PROCÉDURE ET PRÉTENTIONS DES PARTIES : La Cour d’appel la déboute de sa demande, au motif que la victime aurait commis une faute d’imprudence et d’inattention.

Elle se pourvoit en cassation, et fait valoir que deux témoins avaient déclaré que le palier était glissant,et anormalement glissant.