Civ. 2ème 10 juin 2004 – Les juges peuvent apprécier l’infraction aux règles du jeu.

FAITS : Un homme a été grièvement blessé lors d’un match de polo à la suite d’une chute de cheval, provoqué à la suite d’un contact avec un autre joueur.

Les arbitres de la rencontre ont estimé que ce dernier n’avait pas commis de faute.

PROCÉDURE ET PRÉTENTIONS DES PARTIES : L’épouse du joueur blessé, en qualité de représentante légale, a assigné en réparation le joueur, et son assureur.