Com. 20 mars 1972 – Le pollicitant ne peut pas rétracter l’offre qu’il s’était engagé à maintenir

FAITS : Une proposition d’achat d’un immeuble a été signé entre des parties avec remise d’un dépôt de garantie.

La pollicitante a retiré son offre d’achat le 26 juin, tandis que son agent immobilier lui adressait le 27 juin un courrier l’informant de l’acceptation de l’offre par les vendeurs.

La pollicitante a alors assigné les vendeurs en restitution de la somme versée et en paiement de dommages-intérêts.